CLub de l'Histoire de l'Anesthésie et de la Réanimation

reanimation

Bouche à bouche : Tossach

Premiers secours

jeudi 1er décembre 2011

En 1744, un médecin écossais William Tossach (vers 1700-1771) fait la première description clinique du bouche à bouche qu’il a pratiqué le 3 décembre 1732 sur un mineur asphyxié :

« ... de telle sorte qu’il semblait mort. J’appliquai ma bouche contre la sienne - et soufflai mon souffle aussi fort que je le pus mais comme j’avais négligé de boucher ses narines, tout l’air en sortit, alors, le maintenant avec une main et mettant l’autre sur sa poitrine en contact avec le mamelon gauche, je soufflai de nouveau aussi fort que je le pus, soulevant entièrement sa poitrine de cette manière et immédiatement je sentis six ou sept battements de cœur très rapides son thorax continua à se soulever et je sentis peu après son pouls dans ses artères.

Cette description sera reprise par John Fothergill (1712-1780) à la Royal Society of London.

Fothergill John (1712-1780)

John Fothergill (1712-1780)


Voir en ligne : Willam Buchan (1729-1905) Le bouche à bouche et la massage cardiaque externe.


Tossach W. A man dead in appearance - recovered by distending the lungs with air. Med. essays and observations » - 1744- 5 - 2 : 605-8.

Rechtman J. Willam Buchan (1729-1905) Le bouche à bouche et la massage cardiaque externe. En ligne sur le Web.