CLub de l'Histoire de l'Anesthésie et de la Réanimation

L’histoire du mot "curare" : du mythe (Raleigh) à la réalité (Gumilla et La Condamine)

Lienhart André

  mise en ligne : mercredi 3 février 2010


Les recherches d’André Lienhart sur le mot "curare" sont impressionnantes et d’une rare qualité. C’est un honneur pour notre club d’avoir été choisi comme moyen de diffusion sur internet. Nous avions été appâté par son article sur ce sujet dans les Annales Françaises d’Anesthésie et de Réanimation (Ann Fr Anesth Reanim. 2009 ;28:332-8) qui faisait la synthèse de ses recherches. Ici nous nous retrouvons avec une investigation complète intégrant tous les documents sur lequel se base l’argumentation de l’auteur. Il s’agit d’une vraie anthologie du mot curare sans oublier en fin de volume : l’origine de l’arobase @ et un épilogue littéraire sur Conan Doyle et ... A la fin de chaque chapitre une excellente bibliographie est donnée. Enfin, notons la méthodologie qui est née des possibilités données par Internet et des moteurs de recherches permettant de retrouver des ouvrages rares du monde entier mis en ligne par les différentes grandes bibliothèques nationales. A vous de déguster

Pour mieux comprendre cet ouvrage, nous reprenons dans son introduction, les explications données par André Lienhart :

"A l’opposé d’un article destiné à une revue, l’information n’a ici été « filtrée » qu’au minimum, de façon à en perdre le moins possible. C’est pourquoi seule la mise en ligne sur l’Internet a été utilisée. La lecture du document, issu de différentes catégories de recherches, n’en est pas facilitée, mais c’est le prix à payer pour obtenir un certain degré d’exhaustivité dans la description de la démarche utilisée, indissociable des résultats obtenus, dont l’intérêt est qu’elle est généralisable. Le lecteur qui est plus intéressé par les résultats que par la démarche peut directement passer de la fin des premiers chapitres au paragraphe 10.5, quitte à revenir sur de précédents chapitres ou à la méthodologie exposée au paragraphe 10.4, s’il souhaite disposer d’un argumentaire plus détaillé." (Ce mode de lecture est facilité par des liens : ceux-ci sont soulignés en bleu dans la version .pdf, et le retour dans le texte se
fait en tapant « Alt + touche gauche


Enfin, voici la table des matières située en fin d’ouvrage :

1. La légende du rôle de Raleigh dans l’histoire du curare
1.1 L’origine de l’erreur. 2
1.2 La correction de l’erreur et sa persistance 3
1.3 Ce qu’a importé Raleigh 8
2. Les différents termes utilisés par les premiers auteurs
2.1 Première occurrence du mot ourari, en 1596 11
2.2 Première occurrence du mot curare, en 1741 18
2.3 Première occurrence du poison des Ticunas, en 1745 21
2.4 Première occurrence du mot woorara, en 1769 23
2.5 Première occurrence du mot wurali en 1783, wourali en 1825 24
2.6 Première occurrence du mot urari, en 1830 25
3. L’utilisation ultérieure de ces termes
3.1. Utilisation ultérieure du mot ourari 28
3.2. Utilisation ultérieure de « poison des Ticunas » 32
3.3. Utilisation ultérieure du mot curare 36
3.4. Utilisation ultérieure du mot woorara 43
3.5. Utilisation ultérieure du mot urari 44
3.6. Utilisation d’autres termes 47
3.7. La suite d’erreurs retrouvées chez McIntyre 49
4. Les liens
4.1. Les liens entre les mots 59
4.2. Les liens entre les personnes 61
4.3. Les liens explicites et les préférences nationales 63
5. La traçabilité des échantillons
5.1. Le lien entre le fournisseur et l’expérimentateur 69
5.2. Les curares de Claude Bernard 70
6. Des noms de plante ou de poison 81
7. Origine du mot curare
7.1. Georg Marcgrave 89
7.2. William Robertson 95
7.3. Cristóbal de Acuña 95
8. Existe-t-il une histoire du curare avant le mot ?
8.1. Les « pommes du diables » de Bryn Thomas 99
8.2. L’expédition de Tolosa 110
8.3. Le manuscrit Add. 13 964 de la collection Kingsborough à la British Library 117
9. Quelques mots de l’histoire du produit après l’adoption du mot
9.1. Du tube à la seringue 121
9.2. Géographie, ethnologie, botanique, chimie 121
10. So what ?
10.1. L’histoire reconstruite du mot curare 139
10.2. Les principales nouveautés 140
109.3. Analyse des principales erreurs 142
10.4. La méthodologie 146
10.5. Histoire reconstituée et histoire enseignée 150
11. Annexes
11.1. Tableaux relatifs au mot curare 152
11.2. L’arroba : @ 154
12. Épilogue littéraire 166
Table de matière 174