CLub de l'Histoire de l'Anesthésie et de la Réanimation

Chambert Henry (1823-1858)

Né à Grisolles (Tarn et Garonne) le 14 août 1823, il fait ses études de médecine au Val de grâce à Paris comme chirurgien militaire.

Son premier article en 1845 a pour thème les bronchites capillaires.

Il soutient sa thèse en 1847 : des effets physiologiques et thérapeutiques des éthers en 1847 (40 pages et écrit ensuite un grand traité (260 pages) d’anesthésie sous le même titre.

Bien que reçu ex-æquo à l’agrégation, il ne trouve pas de poste et quittera l’armée. Il s’installe comme chirurgien à Laon.

Il poursuit des recherches médicolégales sur les brûlures produites pendant la vie ou après la mort. Leurs publication a eu lieu en 1859 mais elles étaient post-mortem.