Articles scientifiques

samedi 24 mai 2008

Traité de la Saignée

par Cazalaà Jean-Bernard

La saignée en 1765 (Extraits du traité des saignées des Dames de la charité) Préambule « C’est tomber dans l’excès, que d’attribuer presque toutes les maladies à la plénitude du sang, & en conséquence de saigner à outrance. On doit donc se défier de ces gens qui saignent toujours, & ne (...)

Lire la suite

samedi 19 avril 2008

Méthodes non médicamenteuses d’analgésie et d’anesthésie citées dans le Corpus d’Hippocrate

par Juvin Philippe

Dans ces trois livres, Hippocrate rapporte l’utilisation de préparations médicinales. Mais celles-ci ne semblent pas avoir été utilisées comme analgésiques. L’hellébore et l’oxyglyky (Fract III, 546), données avant réduction des fractures, visaient probablement plus à prévenir la gangrène que la (...)

Lire la suite

samedi 19 avril 2008

Les premières anesthésies en Poitou-Charente

par Ariès Jacques

LE POITOU-CHARENTES1. La région et les villes C’est un ensemble assez disparate, puisqu’il réunit trois régions historiques le Poitou, l’Aunis et la Saintonge. La population s’élève en 1849 à 1 493 824 habitants, soit 4% de la population française. Les 4 grandes villes ne dépassent pas (...)

Lire la suite

samedi 19 avril 2008

La Société Française d’Anesthésiologie d’hier à aujourd’hui

par Lassner Cl.

1933 - 1951 1934 - 1939 1934 A l’initiative du chirurgien Robert Monod, une Société d’études sur l’Anesthésie et l’Analgésie est constituée et présidée par le chirurgien Antonin Gosset. Lors de la première réunion il est précisé : "l’objectif de la nouvelle société n’est (...)

Lire la suite

samedi 19 avril 2008

Histoire de l’anesthésie pédiatrique à Paris

par Delègue L. , Rosenberg-Reiner S.

Aux Enfants-Malades à Paris, Guersant, et aux Enfants-Assistés, Delabarre fils, sont les pionniers de l’anesthésie pédiatrique. Guersant pratique l’anesthésie générale lui-même à l’éther ou au chloroforme mais recommande encore l’amygdalectomie sans anesthésie. En 1867 Giraldes (...)

Lire la suite

samedi 19 avril 2008

Evolution de la réanimation au cours des conflits armés

par Rüttiman R , Kowalski J.J.

Jusqu’en 1940, la " ranimation ", procédé manuel ou mécanique destiné à ramener un individu à la vie, était employée essentiellement au traitement des détresses respiratoires par asphyxie, noyade ou électrisation. En 1943, une nouvelle spécialité est née aux côtés de l’anesthésie et de la chirurgie : (...)

Lire la suite

samedi 19 avril 2008

Evolution du Transport sanitaire d’urgence au cours des conflits armés

par Rüttiman R , Kowalski J.J.

Iconographie : Transports sanitaires I-De l’antiquité à 1870. Déjà dans l’antiquité existait au VI° siècle un corps de cavaliers romains chargés d’évacuer les blessés lors des combats contre les barbares. Les guerres de religion virent la création d’ambulances militaires au rôle (...)

Lire la suite

samedi 19 avril 2008

Alcool et médications dans l’antiquité

par Gourévitch D.

A Abel EL. Was the fetal alcohol syndrome recognised in the ancient Near East ? Alcohol and Alcoholism, 1997, 32 : 3-7. Africa TW. The opium addiction of Marcus Aurelius. Journal of the History of Ideas, 1961, 22 : 97-102. André J. L’alimentation et la cuisine à Rome. Ed Paris, 1961, 2nd éd : 1981. (...)

Lire la suite

mercredi 9 avril 2008

Découverte de l’antisepsie et de l’asepsie chirurgicale

par Gallon Philippe

QUELQUES EXEMPLES - pendant la guerre de Crimée (1854-56), qui fut une véritable catastrophe sanitaire : « … puis ayant pansé le blessé avec des morceaux de tissu ayant déjà servi et aiguisant entre chaque patient son couteau contre sa botte droite, le chirurgien passait au suivant… Les visages (...)

Lire la suite

mercredi 9 avril 2008

Evolution de l’anesthésie au cours des conflits armés

par Rüttiman R , Kowalski J.J.

INTRODUCTION L’histoire de l’anesthésie militaire se confond avec celle de l’anesthésie civile, les différents progrès enregistrés étant souvent appliqués par l’une et par l’autre. La chirurgie de guerre, auparavant essentiellement basée sur les amputations, a progressé de (...)

Lire la suite

mercredi 9 avril 2008

Gamma OH : naissance, intérêt, déclin (?).

par Weber Bernard 1930-2013

Résumé Né dans le laboratoire du Dr Laborit en 1960, le quatre hydroxybutyrate de sodium (GHB), Gamma OH de son nom de spécialité, est né aux marges de la recherche sur les aspartates. Henri Laborit (1914-1995) Molécule de Gamma-OH Gamma-OH ampoule de 10ml (Laboratoire (...)

Lire la suite

mercredi 9 avril 2008

Les dangers de l’anesthésie par éther et chloroforme

par Lavillatte-Couteau Marie-Jeanne

L’avènement en 1847 de l’anesthésie par inhalation d’éther ou de chloroforme met un terme, aux terribles souffrances opératoires. Mais "l’éthérisme, qui ôte la douleur, ôte aussi la vie, et l’agent nouveau que vient d’acquérir la chirurgie est à la fois merveilleux et terrible " (...)

Lire la suite

vendredi 28 mars 2008

Histoire de l’hyperthermie maligne de l’anesthésie

par Nivoche Yves

Avant que les chirurgiens, particulièrement militaires du premier Empire tel le baron Dominique Larrey aient définitivement pris le pas sur les barbiers, Celsius et Fahrenheit laissent au XVIIIème siècle leurs échelles métriques de mesure de la température de l’eau, et du corps, et Laennec le stéthoscope. (...)

Lire la suite

vendredi 28 mars 2008

Histoire de l’autotransfusion

par Chaouky Hamida

La première révolution biomédicale : de Laennec et Bichat à Claude Bernard ou de l’auscultation cardiaque à la physiologie et la médecine expérimentale. James Blundell est considéré par le monde anglo-saxon comme le premier médecin expérimentateur moderne de la transfusion sanguine. Pour certains auteurs (...)

Lire la suite

0 | 15 | 30 | 45 | 60 | 75 | 90