CLub de l'Histoire de l'Anesthésie et de la Réanimation

Anesthésie

Appareils pour l’inhalation de vapeur d’éther : Charrière

jeudi 30 mai 2013

Frédéric Charrière, grand fabricant de matériel médicochirurgical ne pouvait manquer la naissance de l’anesthésie. Il livra son premier appareil à Jules Germain François Maisonneuve (1809-1897) le 14 janvier 1847. Jusqu’à cette date les appareils à inhalation d’éther étaient "bricolés" avec des résultats médiocres. Les appareils de Morton ou de Robinson n’étaient pas arrivés en France. Charrière s’est peut-être inspiré de la publication de l’appareil de James Robinson dans The Medical Times du 9 janvier 1847.

Frédéric Charrière (1803-1876)
Premiers appareils d’inhalation d’éther de Charrière janvier 1847
appareil de charrière dernier modèle

Ne se contentant pas de fabriquer les instruments il fait des notices qui dépassent largement le mode d’emploi des appareils. Dans celles-ci, il décrit aussi les appareils concurrents. L’évolution de son raisonnement apparait en fonction des notices. Il est ainsi fabricant et enseignant.

Lire les notices de Charrière sur les appareils à inhalation d’éther
Notice des appareils à inhalation d’éther du 27 mars 1847 édité par Charrière
Numérisation BIU Sante Medic
Supplément aux notices publiées les 11 février et 27 mars 1847 sur les appareils à inhalation de la vapeur d’éther. Paris Charrière 1847
Numérisation BIU Sante Medic
En savoir plus sur Joseph Frédéric Benoit Charrière : Conférence d’Alain Ségal édité par la CNAM Champagne Ardennes (octobre 2011 et réédité dans Eclystère n°18 mars 2013
Joseph Frédéric Benoit Charrière : Conférence d’Alain Ségal édité par la CNAM Champagne Ardennes (octobre 2011 et réédité dans Eclystère n°18 mars 2013

Charrière : appareils d’inhalation d’éther, Paris Charrière 1847

Charrière. Supplément aux notices publiées les 11 février et 27 mars 1847 sur les appareils à inhalation de la vapeur d’éther. Paris Charrière 1847

Ségal A. Joseph Frédéric Benoît Charrière et l’instrumentation chirurgicale au XIXè siècle. CNAM Champagne Ardennes (octobre 2011 et réédité dans Eclystère n°18 mars 2013