CLub de l'Histoire de l'Anesthésie et de la Réanimation

Réanimation

Ventilation par voie externe : Small

ventilatoire

dimanche 24 février 2013

T Small, chirurgien de Boston (Lancashire, UK) invente un appareil de ventilation par voie externe précurseur du poumon d’acier. Bien que décrit, il ne semble pas que cet appareil ait été réellement utilisé en pratique. Cependant Small comprit dès 1851 qu’il fallait ventiler les patients en cas de mort apparente subite.

Article Medical Times 1851 Appareil de ventilation de Small (11
Les schémas suivants représente un appareil ramenant les personnes à la vie quand elles sont en mort apparente pour quelque cause que ce soit, récemment inventé par Mr. T. Small, chirurgien de Boston, Lancashire.
Fig. 1 représente l’appareil en cours de marche, le visage du patient étant seulement exposé.
Fig. 2, -N° 1, le soufflet ; 2, le trou pour le visage ; 3, le couvercle ; 4, la boite.
Article Medical Times 1851 Appareil de ventilation de Small (2)
Il est bien connu, que dans beaucoup de cas de noyade, pendaison, suffocation, asphyxie par gaz toxique, chloroforme, et autres substances, aussi bien que dans de fréquents cas d’empoisonnement, d’hydrophobie (rage), nouveau-né etc. etc la mort est seulement apparente,
non réelle ; et si la respiration est mise en routr, la vie peut être restaurée. Cet appareil simple est fait pour pour accomplir ce but, d’une façon similaire à celle de la ventilation naturelle, et est particulièrement adapté pour tous lrs cas où la ventilation est nécessaire.
.ll se compose d’une boîte de taille appropriée, avec un couvercle mobile bien ajusté, dans lequel il y a un trou garni de caoutchouc vulcanisé indien, Il y a aussi une paire de soufflets sur le dessus
respirateur Small 1851 (3)
Utilisation - Le corps"apparemment sans vie" est mis dans la boîte, le ventre enveloppé d’une serviette ou d’un mouchoir (de manière à éviter que l’estomac et les intestins ne se remplissent d’air), le couvercle bien fixé, et le visage bien ajusté (joues, menton, front) au caoutchouc indien de l’ouverture du couvercle de la boite, de sorte que l’air ne puisse passer sur les côtés, mais seulement par la bouche et les narines..
Ensuite, un autre assistant active doucement le soufflet de haut en bas à la même vitesse qu’une personne en bonne santé prend son souffle.
De cette manière, le corps sans vie est contraint de respirer, et l’animation est restauré.
Des appareils électro magnétiques et des bouteilles contenant des fortifiants peuvent être installés dans de petits compartiments près des pieds. Les plus grandes tailles de boites peuvent être montées sur des roues. L’utilisation de cet appareil pour ramener la personne à la vie, ne devrait être abandonné qu’au bout de six heures.
Télécharger l’article :
Article Medical Times 1851 Appareil de ventilation de Small (pdf)

Small T. Medical news 1851. The medical times ; II : 468.