CLub de l'Histoire de l'Anesthésie et de la Réanimation

Au fort du Parmont dans les Vosges

Jacques Hotton

  mise en ligne : mercredi 29 juin 2022




Situé à l’entrée des Hautes Vosges, sur les hauteurs de Remiremont, le fort du Parmont est l’un des ouvrages de la ligne de défense érigée entre Epinal et Belfort après la guère de 1870. Pourvu d’équipements militaires lourds successifs jusqu’en 1914, il fut ensuite occupé temporairement par l’armée allemande en 1940.
Un groupe associatif de passionnés en réalise depuis plusieurs d’années la réhabilitation. Un petit musée militaire y a été aménagé, qui expose essentiellement des objets de soldats et des armes de cette période. L’infirmerie a été reconstituée, exposant des dispositifs de l’avant (brancards, attelles..) , une table d’ examen et quelques vitrines contenant des instruments de soin

table militaire étiquetée « Mook »

.
Parmi ceux-ci, on découvre une pince tire-langue, un ouvre-bouche de Pytha , un masque de type Schimmelbush.

ouvre-bouche de Pitha

Et surtout une trousse d’anesthésie de Von Esmarch  , hélas incomplète car le flacon demi-rond ambré et son verseur font défaut .

trousse d’ Esmarch pour l’ anesthésie

Toutefois, cet ensemble, parfois dénommé « gourde d’Esmarch   », mérite d’être ici mentionné en raison de sa rareté et ce contenant est en parfait en état. Il n’est pas possible de déterminer si ces objets ont réellement servi durant ou après ces années de guerre .Mais ils semblent contemporains de cette époque car offerts à ce musée par un médecin vosgien aujourd’hui retraité qui les avait trouvés dans son grenier, vraisemblablement déjà en possession de son prédécesseur. Un usage en pratique « civile » est l’hypothèse la plus probable .

Agréable surprise cependant que cette découverte inattendue dans ce lieu insolite !


Voir en ligne : Lien vers le site du fort (lien qui ne comporte pas d’informations médicales)